Le permis de conduire

Capture d_écran 2017-11-12 à 16.44.49 Léon Serpollet et sa femme, 1900

Le permis de conduire, Hervé Lauwick (1971 caractères)

Léon Serpollet, constructeur d’automobiles, passa en 1891 ce que l’on considère comme le premier permis de conduire. Il s’agissait d’un document autorisant à conduire à Paris, à condition de ne pas dépasser la vitesse de 16 km/h.

Le texte évoque le déroulement de l’examen et la signification que revêtait encore, des années plus tard, le permis de conduire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s