Homard l’a tué !

Struwwelpeter, « Die gar traurige Geschichte mit dem Feuerzeug »

1230 signes.

Extrait d’un article de la revue Marianne. Les démêlés de François de Rugy avec la presse, l’opinion publique et les crustacés.

On peut être désarçonné par certains termes, il faut garder son calme et trouver des solutions plausibles et naturelles.

Voir ou revoir :

  • les participiales
  • les noms composés (emploi, formation)
  • les contes de Grimm

La correction en politique

« Pour une fois, il ne tire pas la carriole : il est dessus ! Ce privilège d’un jour, le petit âne blanc, baptisé Nul, le doit à l’élection législative qui se joue en ce dimanche 8 mai 1898. »
Le Parisien, 18 juin 2017

Où il apparaît que, pour la première fois de sa vie, probablement, Cédric Villani, mathématicien, médaille Fields 2010, s’est fait traiter d' »abruti » par un de ses concurrents à l’investiture, par la République en Marche, de candidat à la Marie de Paris.

1891 signes.

Voir ou revoir :

  • L’apposition
  • Les masculins faibles
  • Nachdem

Freud und Schnitzler

Gustav Klimt (1862-1918),
Adele Bloch-Bauer I (1907)

Voici un texte (presse) qui ne présente aucune difficulté de compréhension, mais de réelles difficultés de restitution en français du message reçu en allemand. Il a déjà été souligné à plusieurs reprises, pratiquement à l’occasion de chaque texte, que le « mot à mot » était absurde – et dangereux. C’est ici le moment de s’appliquer à bien s’imprégner du texte de départ avant de « sauter » le plus vite possible dans le texte d’arrivée, sans rien oublier, sans rien ajouter – au fond, c’est la seule règle.

Voir ou revoir :

  • La rection des verbes,
  • La rection des adjectifs,
  • Morphologie et syntaxe des temps et des modes dans les deux langues.

Saint-Pétersbourg_2

Ce portrait de Pierre le Grand, par Jean-Marc Nattier (1685-1766), se trouve au Grand Trianon à Versailles.

(1097 caractères)

Ce texte est extrait du même article que Saint-Pétersbourg_1, déjà proposé sur ce site.

Il peut être l’occasion de préciser ses connaissances sur:

  • La proposition infinitive
  • Le participe passé
  • L’apposition

Comme toujours, il est essentiel de faire un travail de fond (mais néanmoins aussi rapide que possible) sur le sens du français à restituer en allemand. Cette phase de réflexion n’est jamais du temps perdu, mais du temps gagné.

Thème, version, remarques

Homère

Remarques sur l’exercice de traduction (thème et version)

Les textes proposés ici, cela a déjà été dit dans l’avant-propos, ne sont pas calibrés pour un examen ou un concours spécifique.

Ils sont de longueur et de difficulté variables – souvent assez difficiles. Les germanophones trouvent probablement les textes de version plus difficiles, et on peut penser que les francophones ont plus de mal avec les textes de thème, mais ce n’est pas certain.

Les remarques qui suivent, et le travail proposé sur ce site, cela aussi a été dit, ne se rattachent à aucune école de traductologie. Le but, c’est de restituer dans une langue un message reçu dans une autre. Et pour cela, il y a autant de règles qu’il y a de textes, ce sont les textes qui commandent.

Question de confiance

Pour bien traduire, il y a tout un travail à faire sur le texte de la langue dite « source », et on ne peut le faire correctement que si l’on connaît bien cette langue, si l’on saisit bien les nuances et le non-dit, si l’on en maîtrise bien les codes. Mais une fois que ce travail a été fait, on se rend compte que l’on dispose de bien plus de ressources qu’on ne le croyait.

Ce travail se fait au cours de la lecture attentive du texte à traduire, durant laquelle l’erreur la plus magistrale consisterait à souligner ou cocher les « mots » inconnus. C’est tout le contraire qu’il faut faire : s’approprier le texte, de manière à pouvoir, au moment de traduire, s’appuyer sur de la cohérence.

  • Une façon de dire

Souvent, au cours de l’étude détaillée des textes, des solutions de rechange sont proposées. Il ne faudrait pas se méprendre :

  • Il ne s’agit pas d’un encouragement à se contenter d’imprécision ;
  • Il ne s’agit pas de faire croire qu’il est inutile d’élargir son lexique ;
  • Il ne s’agit pas de dire que tout se vaut – on voit bien d’ailleurs que la traduction proposée à la fin privilégie toujours un choix, ce n’est pas un hasard ;
  • Il s’agit d’aider à « boucher les trous », ou plutôt à ne pas laisser de trous, et à trouver, en cas de panne, une solution qui s’intègre au texte de manière plausible, sans écrire d’absurdité ;
  • Il s’agit de mettre en garde contre un goût excessif de l’aventure et du risque (par exemple fabrication hasardeuse de termes que l’on croit pouvoir germaniser) ;
  • Et il s’agit de montrer comment on peut réagir vite, sans perdre de temps sur des questions que l’on ne pourra pas résoudre – un terme, une tournure inconnus ne tombent pas soudainement du ciel. 
  • Une façon correcte de dire

Ce temps que l’on ne perd pas peut être consacré à la simple correction grammaticale. Certains points de grammaire d’une très grande simplicité ne devraient plus donner lieu à aucune faute.

Lorsque l’on sent ici ou là une fragilité, il faut consolider. Dans l’avant-propos, on conseille de travailler avec des dictionnaires unilingues et avec des grammaires – peu importe quelles grammaires, pourvu que l’on s’y sente bien.

À tout hasard, signalons aussi (dans la perspective du thème) la parution toute récente, aux éditions Nathan, d’un « Cahier d’activités », proposé pour la classe de seconde, et qui propose des exercices avec leurs corrigés. La présentation est claire, et les élèves ou étudiants qui en maîtriseraient parfaitement le contenu seraient à l’abri de bien des mésaventures.

Cahier d’activités, 2nde A 2> B1, « Trimm dich fit ! », Grammatik und Wortschatz,

Jean-Pierre Bernardy, Inspecteur Pédagogique Régional honoraire.

Nathan

(L’auteur de ces lignes n’a aucun intérêt dans l’affaire…)

Über Spuk und Geister

Die Hülshoff’sche Wasserburg im Münsterland (Nordrhein-Westfalen)

Drei Jahre aus dem Leben der Dichterin Annette von Droste-Hülshoff. Ein gut dokumentierter biographischer Roman mit zahlreichen bekannten Figuren aus der Literaturszene im ersten Viertel des 19. Jahrhunderts (die Brüder Grimm z.B.).

  • Penser à revoir, dans les deux langues, la morphologie des verbes, leur construction (prépositions) et l’emploi des temps.
  • Cette version n’est pas très difficile, mais il faut, lors du passage vers le français, veiller à l’agencement, à l’organisation des compléments, à la fluidité.

Saint-Pétersbourg_1

Façade arrière du Palais d’Hiver (Winterpalast / Winterpalais) à Saint-Pétersbourg un jour de pluie.

La Russie en 1839, de Custine, montre à quel point cet homme intelligent n’a pas saisi, n’a pas compris le pays et les villes qu’il traversait.

Le texte est difficile, très difficile, il ne pourrait certainement pas être proposé à un examen ou à un concours.

S’il est proposé ici, c’est parce que le nombre et la nature des difficultés représentent plus ou moins une somme de ce qui peut arriver dans l’exercice de traduction. Il est donc l’occasion de développer une méthode qui repose sur l’analyse et la réflexion rapides, et qui permette de développer des réflexes et des stratégies pour se tirer d’éventuels mauvais pas.

Il ne faut donc pas se décourager face à un tel texte, mais au contraire l’utiliser pour voir, pas à pas, ce qu’il est possible de faire.

Le numéro (1) laisse penser à juste titre qu’il y en aura un autre sur le même sujet et de la même plume, mais qui ne présentera en aucun cas les mêmes difficultés.

L’Europe peut-elle disparaître?

Schloss Sassenheim (Luxemburg), CVCE, « Centre virtuel de la connaissance sur l’Europe », erste digitale Bibliothek zur Geschichte des europäischen Aufbauwerks von 1945 bis heute

Interview d’Emmanuel Ruben par Alexandra Schwartzbrod, Libération, 14 mai 2019 (2122 caractères)

  • Les différentes manières de marquer l’insistance.
  • Niveaux de langue : style écrit / style parlé.
  • Les mots qui structurent le texte.
  • Les distributifs jeweils (adverbe) et jeweilig (adjectif).

Voltaire, brahmane et jésuite

Charles-Gustave Housez (1822-1894), L’assassinat d’Henri IV par Ravaillac

Dialogue entre un Brachmane et un Jésuite sur la nécessité de l’enchaînement des choses. A peine plus de 1600 caractères.

C’est un texte du dix-huitième siècle, il faudra donc tenir compte du style. La langue est précise, très structurée, donc très porteuse.

A revoir:

  • les masculins faibles
  • les noms composés
  • les noms de pays (noms géographiques en général), emploi ou non de l’article
  • la forme de politesse

Verena Boos – 2

Canaletto (1697-1768), Piazza San Marco, 1730

Ce texte n’est pas facile, il est même assez difficile, car il est très allusif. Certes, on y trouve les informations nécessaires à la traduction, mais il faut s’entraîner à l’exercice de décryptage, il faut savoir, le plus vite possible, détecter les indices nécessaires, prendre les appuis indispensables. Un tel texte ne peut être conçu que comme un entraînement, mais dans ce rôle, il est très utile.

2288 caractères.

A l’occasion de ce texte, on peut voir ou revoir les circumpositions, par exemple anvorbei et auf zu. Voir aussi les emplois de la préposition um (cf. Stufe um Stufe).

Allô les chiens

Australian Shepherd


Ce texte court (747 caractères) présente sur le plan linguistique de nombreuses occasions de réfléchir au sens exact de ce que l’on doit traduire, à la manière la plus naturelle de restituer en allemand le message reçu en français. Il montre, sur le mode à la fois humoristique et attendri, l’incompatibilité entre la nature du chien et l’addiction au smartphone.

Il convient de voir ou revoir, comme souvent, le participe présent, la formation et l’utilisation des noms composés, l’interrogation directe et indirecte.

Verena Boos, Kirchberg

Schrifttypen

Verena Boos, geb. 1977. Nach ,,Blutorangen » (2015) ist ,,Kirchberg » (2017) ihr zweiter Roman. Nach schwerem Schlaganfall körper- und sprachbehindert lebt Hanna nun wieder im Haus ihrer Großeltern, die sie großgezogen haben. Patrizio, den man heute als Kind ,,mit Migrationshintergrund » bezeichnen würde, und der schon immer in sie verliebt war, hat sich bei ihr einquartiert.

Einer der besten deutschen Romane in letzter Zeit.

2226 caractères

  • Voir ou revoir les prépositions
  • S’entraîner à lire attentivement un texte pour dégager les informations sur lesquelles s’appuyer pour la compréhension et le passage vers la langue d’arrivée

Proust, Le temps retrouvé

La maison de tante Léonie à Combray (Illiers-Combray, aujourd’hui musée Marcel Proust, depuis 1954)

1911 caractères.

La priorité absolue, pour ce texte, c’est l’étude précise des structures. C’est elle qui permet de comprendre ce que dit le texte, et de surmonter l’apparente difficulté.

Revoir la participiale, formation et emploi.

Revoir les prépositions.

Gilets jaunes et foulards rouges

Un foulard rouge, Cat Power in Red

Le texte présente des difficultés de lexique et de construction – en somme, un peu tout ce que l’on peut rencontrer dans l’exercice de traduction.

Il faudra tout particulièrement veiller à garder une vue d’ensemble, à ne pas perdre le contrôle du texte en se crispant sur des « mots ». Ici, comme toujours, il faut s’attacher au sens, cela peut paraître étrange de le dire ainsi, mais il semble bien que cela ne soit pas superflu.

Cela ne dispense pas, bien entendu, de connaître parfaitement le sens et l’emploi des prépositions, la conjugaison des verbes, bref, tous ces points de grammaire sur lesquels il importe de ne pas perdre de temps.

Le traducteur-corsaire, Erik Orsenna

Saint Jérôme, patron des traducteurs et des bibliothécaires

(1437 signes)

Deux étés, roman, 1992

Le traducteur, qui s’est installé sur une petite île de Bretagne (provisoirement, pense-t-il) va bientôt se trouver confronter à un énorme travail de traduction. Avec la traduction d’un roman de Nabokov va finir le temps de l’insouciance et de la légèreté.

Voir ou revoir :

  • les noms composés
  • les compléments de temps
  • encore et toujours les participes (emploi)

Une cuisinière géniale

Le festin de Babette, film danois de Gabriel Axel, 1987

Jacques Laurent (1919-2000), royaliste, anarchiste de droite,
modeste poste au « Bureau d’études » du Secrétariat général à l’Information du régime de Vichy (source : Wikipedia). Il est surtout connu pour son roman Caroline Chérie, publié sous le pseudonyme de Cecil Saint-Laurent. En 1986, il est élu à l’Académie française.

Le texte proposé est intéressant du fait qu’il oblige (comme toujours, pourrait-on dire…) à une très profonde réflexion sur le français avant le passage vers l’allemand : il faut en quelque sorte « faire ses comptes », savoir quelles sont les idées à restituer, et vérifier à l’arrivée que « le compte y est ».

Voir ou revoir :

  • les verbes, construction, conjugaison
  • emploi des participes présents et passés