Souvenirs d’un médecin de Paris

Jacques-Joseph Guillaume François Pierre, comte de Corbière (1766-1853)

Après le très long thème récemment placé sur ce site, en voici un tout petit, pas très difficile, mais qui implique tout de même de faire attention à certaines tournures très françaises – on pense en particulier aux participes, présent et passé, mais pas seulement. Et on en revient toujours à la question fondamentale du SENS.

Monsieur de Corbière, sur ce portrait, n’est pas vraiment « débraillé »…

908 caractères.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.