Mauriac, lecture de Kafka (1)

Franz Kafka

1306 caractères

Ce texte écrit en 1956 livre une approche singulière, très personnelle, et à vrai dire un peu réductrice des romans de Kafka.

Ce texte ne pose aucun problème syntaxique ou morphologique particulier. Comme toujours en traduction, il importe de cerner avec la plus grande précision le SENS du message à faire passer, avant de passer à l’étape de la traduction proprement dite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.