Alexandra Koszelyk (3 – l’étudiante, les livres)

Voici un troisième extrait du très beau roman d’Alexandra Koszelyk, A crier dans les ruines (2019).

1991, cinq ans après la catastrophe de Tchernobyl. Lena est maintenant à Paris, elle fait des études d’histoire à la Sorbonne. Aucune nouvelle d’Ivan. Il a écrit des lettres, mais où les envoyer ? Pour Lena, les livres sont un espace de réconfort, un espoir de reconstruction.

Voir ou revoir :

  • L’expression du mouvemet et de la position
  • Les prépositions
  • L’ensemble des compléments circonstanciels

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.