Deux siècles après la Révolution française

archives-revolution-francaise-abolition-privileges

Voila un grand miracle, cette fois ci, la justice est du côté du plus fort : le courage remetra les choses dans l’ordre de l’équité et les droits du plus utile seront mieux balancé (dans l’orthographe d’origine) : [estampe]

…que reste-t-il…?

Jacques Julliard s’interroge sur ce qui reste de l’abolition des privilèges, sur la signification de la Révolution française pour nos contemporains, sur les idéaux, les notions de peuple et de démocratie.

A revoir :

  • le comparatif de supériorité
  • les masculins faibles
  • les prépositions aus-bei-während

Et il ne faut jamais oublier de faire un petit tour du côté des verbes irréguliers.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s