Patrick Grainville, Falaise des fous

Capture d_écran 2018-05-31 à 12.13.20 Claude Monet

Fin du dix-neuvième, début du vingtième siècle. Des artistes, peintres, écrivains, se retrouvent, se fréquentent sur la côte normande. Le narrateur évoque l’atmosphère dans laquelle se développe la peinture impressionniste. L’écriture reprend la manière des peintres, le texte devient lui-même peinture.

Patrick Grainville, Falaise des fous (2185 caractères)

A voir ou revoir :

  • les participes I et II en allemand, les participes présent et passé en français.
  • la proposition participiale
  • la comparaison (wie, als / als ob)
  • les verbes de perception

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s