Freud und Schnitzler

Gustav Klimt (1862-1918),
Adele Bloch-Bauer I (1907)

Voici un texte (presse) qui ne présente aucune difficulté de compréhension, mais de réelles difficultés de restitution en français du message reçu en allemand. Il a déjà été souligné à plusieurs reprises, pratiquement à l’occasion de chaque texte, que le « mot à mot » était absurde – et dangereux. C’est ici le moment de s’appliquer à bien s’imprégner du texte de départ avant de « sauter » le plus vite possible dans le texte d’arrivée, sans rien oublier, sans rien ajouter – au fond, c’est la seule règle.

Voir ou revoir :

  • La rection des verbes,
  • La rection des adjectifs,
  • Morphologie et syntaxe des temps et des modes dans les deux langues.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.