Colette, Malade (Le voyage égoïste)

capture d_écran 2019-01-10 à 20.03.37

,,… un verre … mince, plaisant aux lèvres et à la langue, … »

Colette, le voyage égoïste (1954 caractères)

Cet extrait du Voyage égoïste de Colette est l’exemple type du texte qui au premier regard paraît très difficile et qui, si l’on est bien rodé au travail indispensable sur le français, ne présente plus de difficulté. Il faut aussi accepter de ne pas perdre de temps avec certaines tournures très spécifiques – cependant, même pour celles-là, si l’on garde tout son sang-froid, une traduction simple et satisfaisante s’impose rapidement.

Evidemment, il ne faut pas perdre de temps avec des questions lexicales ou grammaticales qui sont censées être maîtrisées depuis longtemps, par exemple les prépositions.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.